>
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2021 4 13 /05 /mai /2021 09:21

 

Koinobori
Copyright Yamada

Début mai avait lieu la fête des enfants au Japon. Fête qui se tient traditionnellement le 5 mai de chaque année. En japonais Kodomo no hi. Cette fête est l'occasion pour les enfants de déguster des patisseries et de présenter pour les garçons leurs "gogatsu ningyo" (poupées de mai aux attributs guerriers) dans le kotonoma (alcove présente dans chaque maison traditionnelle). 

Les vertus que l'on souhaitait initialement aux garçons (force, courage, détermination)  sont à présent souhaitées à tous les enfants à travers l'un des symboles les plus emblématiques: la carpe. 

Selon une légende chinoise, les carpes du fleuve jaune remonteraient le fleuve pour s'envoller dans les airs après s'être transformées en dragons. Cette légende est à l'origine de la tradition des koinobori.  les banderoles de carpes en manches à air que l'on hisse en haut de longues perches de bambou  à l'entrée des maisons.  Si vous allez au Japon pendant cette période vous pourrez voir aussi  ces longues banderoles de carpes flottant au vent au dessus des rivières simulant le mouvement des carpes nageant à contre courant.

 

 

Etegami Koinobori
Copyright Valérie Eguchi

Nous avons fait comme prévu un atelier d'etegami en ligne autour des koinobori en papier déchiré.

Je fournis toujours des modèles à imprimer ou recopier que l'on peut transformer à sa guise

Déchirer le papier et le coller en donnant une forme sur une petite carte, c'est souvent intimidant au début, puis on se laisse porter, et le plaisir s'installe!

J'ai récupéré des papiers matiérés : washi coloré, papier cadeau, mais aussi des pages de journaux. 

Les journaux japonais gratuits que l'ont trouve à Paris sont un petit plus.

Koinobori Chigiri-e Valérie Eguchi
Force et Courage (copyright Eguchi)

 Deux modèles pour deux ateliers.

A gauche, et ci-dessus les miennes pour lesquelles j'ai utilisé du papier pour origami et du washi coloré.

Les carpes de Corine qui a utilisé de façon très ingénieuse des morceaux de journaux avec typographie et les cases de mots croisés. 

Etegami koinobori
Copyright Corine Pujalt

 

 

 

 

 

 

 

 

Koinobori
copyright Corine Pujalt

Valérie a judicieusement utilisé l'interieur d'une enveloppe. Ses mots rappellent également la légende chinoise à l'origine des koinobori.

koinobori , Chigiri-e
Copyright Valérie Christophe

 

Koinobori etegami
Copyright Rita Farivar

Rita qui excelle en chigiri-e a choisi le modèle de la grosse carpe . Portée par son inspiration, ses mots choisis qui illustrent parfaitement l'instant présent.

Etegami koinobori
"A la mémoire de Ritsu" copyright Florence Halle Otsuki

Comme tous les dimanche matin nous nous retrouvons avec des amies en ligne pour peindre des etegami ensemble.

Ce dimanche nous avons peint des koinobori. Chacune son interprétation. Du dicton à la commémoration, en passant par le culinaire. Florence Hallé Otsuki est une amie de longue date; elle habite à Sendai au Japon. C'est elle qui a peint cet etegami "à la mémoire de Ritsu". Mais qui est donc ce Ritsu cité par Florence sur son etegami? 

C'est ainsi qu'elle nous livre l'histoire:

"Lors de la triple catastrophe du 11 mars 2011: tremblement de terre magnitude 9.1 , tsunamis géants et accident de la centrale nucléaire de Fukushima, c’est sans conteste les tsunamis qui ont fait le plus de victimes (à peu près 22.000 morts et disparus, pour la plupart sur les côtes nord-est de l’île de Honshu). Dans la petite bourgade de Higashi-Matsushima (préf de Miyagi), un jeune homme ayant perdu une grande partie de ses proches, dont son petit frère de 5 ans, nommé Ritsu, a trouvé dans les restes de sa maison la carpe bleue que son petit frère aimait tant, c’est ainsi qu’est né le « projet carpes bleues ». Depuis la catastrophe, chaque année à l’époque de la fête des enfants (début mai), des carpes bleues envoyées de toutes les régions du Japon par des bénévoles, flottent dans le ciel de Higashi-Matsushima à la mémoire de Ritsu et de tous les enfants morts brutalement, emportés par le tsunami. Habitant la région, nous y allons parfois en famille, voilà donc quelques photos prises par moi."

Florence Hallé-Otsuki

Copyright Florence Halle Otsuki
Copyright Florence Halle Otsuki Copyright Florence Halle Otsuki

Copyright Florence Halle Otsuki

Merci à Florence qui nous a fait connaitre cette triste et belle histoire qui nous apprend comme il est beau d'entretenir la mémoire et combien cela renforce notre humanité.

 

Etegami koinobori
copyright Brigitte Hallé-Ténorio

Je dois quand même vous montrer les autres koinobori de notre petit "quinté"

Junko a peint des koinobori exactement comme elles sont installées traditionnellement devant les maisons . Une petite éolienne surmontée d'une sphère , une manche à air multicolore symbolisant le flot.

La première carpe noire qui est la plus grande figure le père, la seconde qui est rouge, figure la mère, la suivante l'enfant.

 

 

 

 

Ensuite voici l'etegami de Brigitte, inspirée par le dicton bien connu au sujet de la carpe. Elle a remarqué l'écart entre nos cultures , française et japonaise. Muette, donc mais puissante (puisqu'elle remonte à contre courant les rivières).

Etegami koinobori
"L'amitié rend plus fort " Copyright Valérie Eguchi

 

Pas tout à fait orthodoxes, mes carpes célèbrent l'amitié.

On remarquera aussi que toutes ces banderoles matérialisent également une belle cohésion. 

 

 

Etegami koinobori
Copyrights Akiko

La carte de Akiko vous surprendra peut être, sachez que en période de kodomo no hi on trouve des koi nobori sous toutes les formes et entre autres à déguster. Ici, Akiko a choisi de réprésenter des "omurice". Omurice, c'est une omelette très fine que l'on fourre avec du riz japonais sauté avec de la ciboulette, du blanc de poulet émincé, et du ketchup.

Je termine avec l'etegami en deux cartes de Deborah Davidson qui a si bien su faire connaitre l'etegami en occident. Elle a posté cet etegami le 5 mai 2011.

Ses mots disent "Nous sommes tous connectés" vous pouvez trouver l'article qui lui est lié en cliquant sur l'image.

"Nous sommes tous connectés" Copyright Deborah Davidson

FORCE ET COURAGE A TOUS!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Peinture japonaise - Nihonga - Etegami
  • : Blog qui présente mes recherches autour de la peinture japonaise, nihonga et etegami
  • Contact

Initiations au nihonga

Contenu et prochaines dates

contact:
06 09 39 07 42
Ateliers: Agora 18 Rue Aristide Briand Issy les Moulineaux

pigmentsetarts@yahoo.fr

Pages