Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 17:31


 

123

 

Très librement inspiré du motif que m'a envoyé Mr Moriyama, (peintre de nihonga traditionnel) lors de notre échange de voeux cette année, avec son autorisation.

Nous sommes bien dans l'année du lapin...

Yumigami a le pouvoir de faire apparaitre la nuit en dessinant la lune dans le ciel.


Ici dans le jeu (cliquer sur l'image pour en savoir beaucoup plus):

Yumigami-copie-3.jpg

Repost 0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 10:54

C'est en rencontrant le blog de Diddu que j'ai eu l'idée de travailler sur le thème de ce jeu video.

L'esthétique du jeu, les références au Japon traditionnel et à ses légendes, ses créatures et héros tous aussi inspirants, et l'invitation que nous avons reçu de participer à Japan Expo...la rencontre était inévitable...et celle de ses fan aussi...résultat j'ai acheté le jeu...Un collector parait il!

J'ai pris des libertés entre Okami et Okamiden...j'espère que les puristes ne m'en voudront pas.

 

037.JPG

 

Tachigami, le rat, dieu de la lame lumière

Tout savoir sur Tachigami avec Expérience-Japon:

(cliquer sur l'image)

Tachigami-copie-1.jpg

Repost 0
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 22:10
Repost 0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 21:06

Nous étions pendant 4 jours à la Japan Expo avec l'association Pigments et Arts du Monde sur un beau stand décoré par nos soins.

 

056.JPG

047

  Initiation à l'origami donnée par Koyo Daire

Chaque jour 5 personnes ont bénéficié d'une initiation au nihonga.

Mes trois modèles ont eu du succès auprès du public.

initiation.jpg

 

Le premier sur l'image étant de difficulté moyenne  permettait d'expérimenter le jeu de l'eau avec le gofun permettant de suggerer le "moelleux" poil du lapin.

Merci à Monsieur Tomoki Moriyama peintre en nihonga qui me l'a envoyé en guise de voeux pour le nouvel an (car on est dans l'année du lapin..)

Le deuxième  de difficulté plus importante, était inspiré des peintures réalisées par Itô Jakuchu décorant une salle du temple  konpira que j'avais visité en 2007 et dont une partie a été exposée au musée Guimet en 2008

Le troisième , Chibiterasu , d'un niveau plus facile,  inspiré par la découverte du jeu Okami grâce à ma rencontre avec ce blog très instructif

023-copie-1.JPG021.JPG

 

 

2011-07-04-copie-2.jpg

 

  Masami, l'assistante de Hanako Miwa  a pu faire son petit tableau elle aussi.


 066067 Leur sourire est la plus belle des récompense


On en parle à Okayama!



Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 06:54


Au cours de ce stage, je propose la réalisation d'une fleur de Camélia dans l'esprit du nihonga traditionnel.

C'est un modèle proposé par Tomoki Moriyama artiste peintre résidant à Okayama, avec qui j'échange régulièrement.

Motif floral :format 30//28cm et 2 petits formats sujet libre(12/14 cm) pour expérimenter la feuille métallique (haku) et le papier froissé (momigami) .


Vous découvrirez les différentes étapes pour la réalisation d'un motif:

- Le transfert du dessin

- La réalisation du fond

- la réalisation du motif à l'encre sumi, précédé d'exercices de trait pleins et déliés.

- la colorisation selon la méthode harinuri et bokashi

Les pigments japonais à base de terres, la colle animale (nikawa), le papier japonais, et des fiches techniques sont fournies; tous les matériaux et outils sont fournis mais si vous avez des pinceaux chinois ou japonais, vous pouvez les apporter.

Egalement, crayon gris, une gomme, un bloc à esquisse.
De la documentation est mise à disposition.

 

pivoine-copie-1.jpg

 Les places sont limitées à 5 personnes.
Le coût est de 190 euros + 30 euros d'adhésion.
Les horaires sont 10h-12h30/13h30-18h
Renseignements: 0609390742

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 05:57

015-copie-1.JPG

 

Colette a réalisé ses poissons sur un fond en momigami (papier craquelé).

Elle découvre l'intensité du blanc qui ne se révèle qu'au séchage.

C'est pourquoi je conseille toujours de ne pas lésiner sur la quantité d'eau.

Préférer la transparence...

 

file1.jpg

 

Lihn a choisi de réaliser un fond patiné et a pu suggérer la présence des écailles.

Le gofun traité en transparence donne plus de légèreté à la queue des poissons, ainsi que de volume à leur corps.

 

KOICATH.jpg

 

Une petite carpe en passant, réalisée par Cath,

la cascade suggérée par le gofun, les écailles qui se dessinent en réserve...


 

poissons-copie-1.jpg

La carpe koï poisson ornemental très présent au Japon est une belle source d'inspiration dans la peinture japonaise.

Elle arbore diverses couleurs : rouge, blanc, jaune, noir. C'est un symbole d'amour et de virilité que l'on retrouve couramment dans la culture japonaise.

 

Le poisson combattant est un modèle plus couramment utilisé en peinture chinoise, avec ses nageoires aux effets de pétales il peut prendre un aspect simplement décoratif ou plus réaliste au gré des envies créatives...

Repost 0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 08:42

 
La plupart des pinceaux Japonais traditionnels ont des manches en bambou et les poils sont des poils d'animaux tels que le mouton, la chèvre, le raton laveur, le cerf, la belette, ou encore le cheval.

Il existe de nombreux types de pinceaux pour divers usages:
Tsuketate-FUDE: pour sumi-e et calligraphie ainsi que le dessin et la mise en couleur du nihonga. C’est un excellent pinceau avec des poils élastiques et souples qui peut contenir beaucoup d'eau et peut faire des formes diverses en un seul coup.
Mensou-FUDE: pour le dessin des lignes précises ainsi que la coloration de petits détails.
Mensou-FUDE signifie " pinceau pour visage", il est souvent utilisé pour dessiner les cheveux et les parties du visage.
Sakuyou-FUDE: pour le dessin et les lignes précises.
Kumadori-FUDE: pour faire bokashi (les dégradés).
Hira-FUDE : (pinceau plat): pour la mise en couleur de grandes surfaces.


Saishiki-FUDE: pour la mise en couleurs.
Renpitsu: plusieurs brosses assemblées sur un manche servant à appliquer uniformément les couleurs sur une large zone.
Hake : (pinceau plat avec manche plat en bois).
Mizu-bake est pour l'application de l'eau sur le papier ou la soie (pour mizubari, ou étirement).
E-bake est pour l'application de couleurs



Il est difficile de trouver ces pinceaux en France.
On trouve de larges pinceaux plats dans les magasins de culture chinoise (ex You Feng) ou chez Sennelier
Ces pinceaux se distinguent des pinceaux de calligraphie car ils sont plus cours, excepté les pinceaux destinés à tracer des lignes.

Cependant certains pinceaux chinois peuvent malgré tout faire l'affaire à défaut..

Sources:
http://www.fumiyo-y.com/2008/terminology.html
L' excellente démonstration de Fumiyo au musée d'arts asiatiques de San Francisco
http://www.fumiyo-y.com/2008/demo2008atsfam.html

 

Ces pinceaux sont fragiles, ils réclament le maximum de soin.

Attention également, l'alun utilisé dans le dosa brule les poils du pinceau et diminue leur durée de vie.

Il convient d'y apporter un soin particulier et d'utiliser les pinceaux les plus ordinaire (ou usés) pour l'application du dosa.

Le mieux c'est de les laver comme montré dans cette video:


Repost 0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 16:08

En japonais, lapin se dit Usagi.

J'avais envoyé à Mr Tomoki mes amitiés et mes voeux sous forme de carte illustrée d'un lapin.

J'eus en retour une belle leçon de peinture de sa part par le biais d'un lapin. (il ne faut pas oublier que nous entrions dans l'année du lapin..année qui devait être bien tranquille nous avaient dit les chinois qui avaient oublié de nous dire que c'était en réalité l'année LAPIN-GAROU!)

Pour en revenir au lapin de Tomoki Senseï:

Peinture épurée soulignée par des contours réalisés à l'encre (sumi) en déliés parfaits.

usaginenga.jpg

 

 

Partagée entre réalisme et épure à la japonaise j'ai réalisé ce lapin sur le modèle de Roberto, mais je n'ai pas pu sacrifier son oeil "bien français"

 

lapin2.jpg

 

Le fond est réalisé en feuille d'allu altéré sur fond rouge.

*J'ai encore du boulot à faire pour aller vers l'épure....(mais j'aime trop les poils!)

Quand Roberto n'avait pas encore acquis ses titres de noblesse, un jour où il rongea le chargeur du portable de ma fille, je l'ai menacé d'aller l'abandonner en forêt...

Voici son cauchemard comme je l'ai imaginé:

005--2-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roberto tout contris

 

* pense bête:

« Depuis l'âge de six ans,  j'avais la manie de dessiner les formes des objets. Vers l'âge de cinquante, j'ai publié une infinité de dessins; mais je suis mécontent de tout ce que j'ai produit avant l'âge de soixante-dix ans. C'est à l'âge de soixante-treize ans que j'ai compris à peu près la forme et la nature vraie des oiseaux, des poissons, des plantes, etc. Par conséquent, à l'âge de quatre-vingts ans, j'aurai fait beaucoup de progrès, j'arriverai au fond des choses; à cent, je serai décidément parvenu à un état supérieur, indéfinissable, et à l'âge de cent dix, soit un point, soit une ligne, tout sera vivant. Je demande à ceux qui vivront autant que moi de voir si je tiens parole. Ecrit, à l'âge de soixante-quinze ans, par moi, autrefois Hokusaï, aujourd'hui Gouakiyo-rôdjin, le vieillard fou de dessin. »

Repost 0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 10:26




Peindre avec des kamis
Le Shintoisme , religion la plus ancienne au Japon est la voie des kami, esprits et dieux invisibles qui habitent tous les phénomènes sur terre, qu’ils soient animés ou inanimés
C’est ainsi qu’objets sacrés, êtres spirituels, animaux, sources, chutes d'eaux, montagnes sacrées, roches phénomènes naturels, symboles vénérés sont habités de kamis.
Utilisant uniquement des matériaux naturels, fibres végétales ,poils d’animaux, roches et terres, la pratique du nihonga nous rapproche de cette dimension.

Eloge de la lenteur
Le nihonga procure un calme intérieur et nous sort de l’urgence.

Le papier est doucement imbibé de colle préalablement dissoute à l'eau.

Le peintre écrase et mélange les pigments sous ses doigts, seul le contact avec la peau peut indiquer quand la couleur est prête.

Grâce au temps que le peintre s’accorde pour la réflexion de préparation nécéssaire pour chaque élément entrant dans la composition du tableau, il nous met en état de méditation active.

 

Mono no aware la beauté de l’éphémère
Le nihonga une école de respect de la nature :
Quand le peintre de nihonga s’interesse aux motifs de la nature, il a présent à l’esprit que cette nature est éphémère, les saisons passent et tout est éternel mouvement.
la beauté japonaise affirme : « J’aime le mouvement ».
La beauté au Japon est vivante, mobile, mortelle, par essence. Les choses immuables, figées et grandioses ne suscitent pas d’émotion au Japon. Par contre, les choses éphémères comme les pétales qui tombent en s’éparpillant, provoquent le « Mono no aware ». La lumière d’une luciole, un feu d’artifice. Autant de choses éphémères que l’on peut rapprocher de ce mono no aware.

Yohaku : Le vide et le plein
Issue du langage pictural chinois , la notion de vide a une grande importance dans la peinture traditionnelle japonaise quand on sait que le néant est à l’origine de toute chose et qu’il est ce vers quoi doit tendre tout être.
Le Vide vise la plénitude. C’est lui en effet qui permet à toutes choses « pleines » d’atteindre leur vraie plénitude.
Il est la respiration du tableau.

Lao Zi
Trente rayons se rejoignent en un moyeu unique; ce vide dans le char en permet l’usage.
D’une motte de glaise on façonne un vase; ce vide dans le vase en permet l’usage.
On ménage portes et fenêtres pour une pièce; ce vide dans la pièce en permet l’usage.
L’Avoir fait l’avantage, mais le Non-avoir fait l’usage.

 

Merci à Dorothée de Boisseson, conférencière passionnée du Japon, qui nous a transmis quelques unes de ces notions

 

SAM_2378-copie-2.JPG

Repost 0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 06:54


がんばろう 311人の声
"GAMBALO" 311 voix
311 voix de France pour soutenir les japonais dans l'épreuve qu'ils traversent après le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011.

"GAMBALO"
(ce qu'on transcrit en general par un R est plus proche du L francais ; le O de la fin est long)
est pour ceux qui doivent montrer du courage:
C'est un encouragement pour tous ensemble.

Pour encourager qqun, c'est plutot
"gambalé" !

 


 

Repost 0

Présentation

  • : Peinture japonaise - Nihonga - Etegami
  • Peinture japonaise - Nihonga - Etegami
  • : Blog qui présente mes recherches autour de la peinture japonaise, nihonga et etegami
  • Contact

Initiations au nihonga

Contenu et prochaines dates

contact:
06 09 39 07 42
Ateliers: Agora 18 Rue Aristide Briand Issy les Moulineaux

pigmentsetarts@yahoo.fr

Pages