Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 19:08
Initiations au nihonga prochaines dates

Les initiations au nihonga  se présentent sous la forme d'initiations ponctuelles, stages et cours réguliers à Issy les Moulineaux
L'atelier se déroule dans un environnement calme, dans lequel chacun reçoit une attention propice au partage des connaissances.

Les places sont limitées à 4 personnes.


Cours hebdomadaires:

Mardi de 18h30 à 20h30

nb: Pour les cours hebdomadaires, à partir du deuxième trimestre il est demandé de fournir ses panneaux de contreplaqué.

Coût: 260 euros le trimestre

Cartes de 10 séances

Valable 6 mois

Coût: 260 euros la carte.

 

Initiations ponctuelles:
Un module permet de réaliser un petit tableau, des modèles à transférer et des supports apprêtés son proposés.
Suivant les techniques enseignées, une ou deux initiations sont nécessaires.
Conditions : 3h/40 euros (tarifs cours particulier me consulter)
Adhésion obligatoire à partir de la deuxième séance (30 euros)    

sur rendez vous  en semaine

 

Sessions sur un mois: 4x2h
Coût: 110 euros + adhésion annuelle 30 euros
Sur rendez vous

 

 

Stages sur un week end

De 10h à 17h30

Coût: 200 euros le week end

400 euros stage 4 jours

Participation sur une journée possible (100 euros)

+ 30 euros adhésion annuelle

 

20172018

Aout 3/4/5/6

+ 7 si demandes

Janvier              

13/14

Octobre:

7/8

Février

3/4

Novembre:

18/19

Mars

10/11

Décembre:

16/17

Avril

 7/8

 

Mai

19/20

 

Juin

16/17

2017:

Aout 3/4/5/6

+ 7 si demandes

Octobre:

7/8

Novembre:

18/19

Décembre:

16/17

2018:

Janvier

13/14

Février

3/4

Mars

10/11

Avril

7/8

Mai

19/20

Juin

16/17

Les places sont limitées donc il est nécessaire
de réserver à l’avance !

  Le nihonga à travers ses procédés (ce que vous apprendrez dans ces ateliers)

  • Présentation des matériaux
  • Fixer le papier sur un support bois
  • Préparer les pigments
  • Préparer le papier
  • Préparer un fond dégradé aux pigments
  • Transférer le dessin
  • Peindre en dégradés, bokashi, Tarashikomi, en relief (moriyage)
  • Métallisation
  • Papier froissé (momigami)
  • Technique de la soie (Mawata)

NB :
- Tous les matériaux et outils sont fournis (pinceaux, papier japonais, support bois, nikawa, pigments, feuille métallique).
   Cependant, si vous avez des pinceaux chinois ou japonais, vous pouvez les apporter.
- Vous munir de : un crayon gris, une gomme, un bloc à esquisse.

 - Il n'est pas besoin de savoir peindre ou dessiner pour participer.

contact: 0609390742

pigmentsetarts(at)yahoo.fr

Pour être tenus au courant des évènements communiquez nous votre adresse mail
Lieu: AGORA (maison des associations)

18 rue Aristide Briand à Issy les Moulineaux

A 5mn de la Station Tram T2 "Les Moulineaux"

(A 11mn de la Porte de Versailles)

__________________________________________________________

Pour ceux qui viennent de loin, Je recommande l'hotel Ibis proche de l'atelier.
http://www.ibis.com/fr/hotel-2596-ibis-budget-issy-les-moulineaux/index.shtml

 

 Les thèmes des stages passés:

Le Camélia de Tomoki

Nihonga et ouate de soie

Lotus et oxydation

Stage enfants

Des stages sont organisés au long de l'année.

Possibilité d'organiser des  ateliers découvertes dans les institutions, écoles entreprises, bibliothèques ou centre culturels.

 Me contacter: 0609390742

Ici ma galerie

Dossier de presse Nihonga

Ici mon parcours.

 

Repost 0
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 19:06

Voici un petit échantillon des talents multiples de mes élèves.

Des talents qui pour certains leur étaient inconnus et qui se révèlent à travers la technique du nihonga.

Pour en découvrir plus c'est ici.

Pour s'inscrire à un stage c'est

 

Mes élèves ont du talent
Repost 0
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 12:28

Les 10 et 11 octobre prochain, je proposerai lors d'un stage de nihonga de vous faire découvrir la technique du nihonga sur bois.

J'ai découvert les oeuvres peintes sur bois lors de mon voyage au Japon en 2007.

Nous visitions alors le temple de Kotohira, situé sur l'ile de Shikoku; ce temple est connu pour être le plus ancien temple shintoiste au Japon.

Quand les peintures murales étaient au plus haut de leur popularité, des cloisons de bois et des portes étaient utilisées comme support et l’art peint devint une partie de l’architecture. Les panneaux de bois (plaques votives) appelés « ema » qui étaient offerts au temple ou aux lieux saints pendant la période Edo, sont un autre exemple de peinture sur bois. Ainsi j'ai eu envie de reproduire à quelques détails près cet aigle sur plaque votive trouvée dans le temple de Kotohira.

Nihonga sur bois

L'origine des ema semble remonter à l'époque Edo. Lorsque le théâtre kabuki atteignait des sommets de popularité, les temples recevaient des ema de l'école de peinture Torii. Cette école possédait un quasi-monopole sur la création de pancartes signalant les théâtres et les pièces de kabuki, et faisait également aux temples des donations de représentations d'acteurs de kabuki sur des planches de bois. Bien qu'elles représentent des sujets sans rapport avec la religion, ces peintures étaient bien reçues par les temples et intégrées à leur décoration.

Nihonga sur bois
Nihonga sur bois

Rieko Morita est une des rares femmes spécialiste du Nihon-ga sur panneaux de bois, et s'est vu décerner l'insigne honneur de décorer 4 panneaux du pavillon résidentiel du temple Rokuon-ji de Kyoto. Ces portes coulissantes en bois de cyprès avaient été démontées à l'occasion de son exposition à l'espace Mitsukoshi en 2009.

 

Nihonga sur bois

Personnellement j'aime travailler sur de vieux panneaux de chêne que je grise à la chaleur et dont j'ouvre les pores avec une brosse métallique. Cela nécessite cependant des panneaux d'une certaine épaisseur, car ils se voilent sous l'effet de la chaleur.

Le bois est ensuite nourri en deux ou trois couches de dosa.

On peut jouer avec les veines du bois en transparence ou choisir l'opacité.

Cependant il est nécessaire de disposer de pigments assez lumineux.

Nous ne disposons pas en France, d'essences de bois aussi intéressantes que celles trouvées au Japon, mais le chêne pour peu qu'il aie de belles ronces offre au motif peint une noblesse appréciable.

Ci-dessous sur une porte de meuble décapé chiné en Bretagne, j'ai peint une petite hermine, prenant soin de laisser apparente la ronce sur le corps de l'animal.

Le blanc du gofun se prête à merveille au jeux de transparence avec le bois.

A coté un assemblage de vieilles planches forment un support idéal pour cette interprétation d'un personnage emblêmatique des légendes japonaises.

L'hermine
L'hermine

L'hermine

Repost 0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 09:57

J'ai fixé des dates de stages pour l'année 2014/2015

Il faut en profiter d'autant que nous bénéficierons d'une belle exposition au Musée Cernuschi pour nous inspirer!!

Le nihonga est l'art  qui  célèbre la nature par exellence, l'exposition qui aura lieu au musée Cernuschi nous propose cette magnifique thématique avec des oeuvres rarement exposées:

 

Le Japon au fil des saisons du 19 septembre au 11 janvier 2015

"Seront exposées  les œuvres des artistes des mouvements sinisants  du Nanga, réalistes de Maruyama-Shijō et  décoratifs de Rimpa, sur des supports différents : rouleaux verticaux, horizontaux et paravents. Les plus grands noms de la peinture japonaise figurent dans cette exceptionnelle exposition : Ike no Taiga ((1723-1776), Tani Bunchō (1763-1840), Maruyama Ōkyo (1733-1795), Sakai Hōitsu (1761-1828). De ce dernier artiste est présentée la très rare série des 12 peintures des Fleurs et oiseaux des 12 mois, série dont on connaît un équivalent dans la collection impériale japonaise."

 

Outre la thématique autour des motifs floraux et des oiseaux dans l'art japonais, je proposerai lors de ces stages de découvrir les techniques très prisées de cette période comme le Tarashikomi, l'utilisation du sumi, et la feuille d'or.

2014

octobre: 18/19

Novembre: 15/16

Décembre: 13/14

2015:

Janvier: 17/18

Février: 14/15

Mars: 14/15

Avril: 11/12

Mai: 16/17

juin: 6/7

Vous trouverez des détails ainsi que des informations sur les cours, ici:

Ateliers de nihonga

Les ateliers hebdomadaires de nihonga reprendront le 1 er octobre

 

 

Préparer la rentrée en Nihonga
Préparer la rentrée en Nihonga
Repost 0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 15:19

 

Découverte du nihonga à travers la technique du momigami et du papier froissé.
En peinture japonaise, la technique dite Momigami (papier craquelé) et du papier froissé, est utilisée pour obtenir des fonds matiérés avec des pigments mélangés à de la colle animale..
Je vous propose de découvrir avec les matériaux venus du Japon, comment créer des supports propices à tous les styles d'expression, de l'abstrait au figuratif. Il n'est pas besoin de savoir peindre ou dessiner pour participer.

 

Stage de Nihonga (Durée : 16h)

Objectif : Découvrir la technique du nihonga à travers la réalisation d’un tableau à partir d’un motif proposé et 1 petit format (12/14 cm) pour expérimenter la feuille métallique (haku) ou le papier froissé (momigami)..

Programme :
Présentation des matériaux
Fixer le papier sur un support bois
Préparer les pigments
Papier froissé (momigami)

Autres techniques abordées:

Peindre en dégradés

Transférer le dessin
Métallisation

  • Coût 200 euros (inscription pour une journée possible)
    + adhésion (30 euros)
  • de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h30

> AGORA (Coté salle de Boxe)
> Salle Vaugirard
> 18 rue Aristide Briand
> TramT2 station "les Moulineaux" à 11mn de la Porte de Versailles
> (parking gratu
it!)

Contact: 0609390742

Artiste utilisant cette technique à découvrir: Kazuko Shiihashi

On utilise parfois la technique du papier froissé dit "Momigami" en japonais pour préparer des fonds en nihonga.

Avec 2 couleurs superposées ou plus, froissé totalement ou partiellement, cela permet d'obtenir un fond qui vit déja avant même que le motif soit déssiné.

J'ai réalisé une petite vidéo qui présente le procédé:

 

 


Momigami
envoyé par fugen. - Découvrez plus de vidéos créatives.

 

Un exemple de réalisation:

 

 

Matériaux fournis

 

Galerie des travaux d'élèves et vues d'atelier

 

Stage nihonga Momigami - papier froissé 14/15 juin
Stage nihonga Momigami - papier froissé 14/15 juin
Stage nihonga Momigami - papier froissé 14/15 juin
Repost 0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 14:21

Découvrez les effets de la soie appliquée à la métallisation

 

2011-08-17.jpg

 

Aujourd'hui, certains artistes de Nihonga  rivalisent d’astuces et de créativité pour créer de nouveaux effets.

Shinji Matsumura, peintre japonais, Shu-Chen  peintre Taïwanaise, ont  utilisé les effets de la ouate solidifiée pour certaines de leurs créations..

 

koji.jpgsoie1.jpg

Etirée sur châssis pour  créer une dentelle de soie naturelle,

celle-ci est solidifié avec du kakeshi boeshi ( jus de kaki fermenté)

La dentelle est alors utilisée comme pochoir pour fixer des poudres et des feuilles métalliques ou des pigments.

Des modèles sont proposés à ceux qui veulent y réaliser ensuite un petit tableau.

Différents effets:

2011-08-172.jpg

 

Shu-Chen présente cette technique dans une vidéo:

 

 

Les places sont limitées à 5 personnes.

Tous les matériaux sont fournis.

Dates:03/04 mai
Horaires: 10h /12h30, 13h30/18h
Coût: 200 euros, tous matériaux fournis
atelier: AGORA 18 rue Aristide Briand Issy les Moulineaux. Tram T2 station les Moulineaux (A 11mn de la porte de Versailles) Parking gratuit

Renseignements: 0609390742

Repost 0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 09:27

Tomoki Moriyama, artiste peintre enseignant le nihonga , situé à Okayama au Japon, a réalisé sur son site un pas à pas très utile pour comprendre quelques bases de la peinture florale en nihonga traditionnel. Il m'a permis de vous en offrir une traduction très abrégée . Pour lire l'intégralité du cours, il faut aller sur son site.

J'ai pour Matériel: Couleurs boenogu ou des pigments suihi, sumi, gofun, iwa enogu.

Image hébergée par servimg.com

 

L'esquisse est réalisée sur papier, pour finir avec un dessin en lignes claires. On transfère le dessin sur le support apprêté. (voir site Tomoki) On repasse le dessin à l'encre.

 

Image hébergée par servimg.com

 


Après avoir réalisé l’esquisse à l’encre on réalise le fond:<em> Yokaku</em>, avec du pigment ocre et du gofun.

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

 

Les couleurs sont carmin, bleu outremer, vert, gofun, indigo, gamboje (jaune) on peindra en recherchant l’équilibre

de l'ensemble.

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

On cherchera un équilibre dans les valeurs, et l’on n’utilise pas de couleurs trop foncées. Les couleurs du fond peuvent se retrouver dans le motif.

 

Image hébergée par servimg.com

 

- Les fonds ont préalablement peints en dégradés de deux teintes. L’ébauche générale du motif est peint avec les teintes de base. On repasse un jus de gofun très léger pour intégrer le motif au fond.

 

Image hébergée par servimg.com

 

 

- Je peins chacun des pétales en pourpre ( Yoku 洋紅), un par un, de la partie dans l’ombre vers l’extérieur du pétale. Je dégrade la teinte de l’intérieur du pétale en tirant la teinte vers l’extérieur en katabokashi, le pétale ayant été pré-humidifié avec un pinceau propre mouillé.

 

Image hébergée par servimg.com

 

- Une fois que tous les pétales ont été peints, on mélange un peu de rouge avec du orange (gamboge équivalant : gomme-gutte), et on peint l’intérieur de la fleur avec cette couleur.

La teinte transparente laisse le motif en sumi-e sous jacent visible


 

Image hébergée par servimg.com

 

- Pour les feuilles je mélange du jaune et de l’indigo (aï), pour créer du vert . J’utilise de petites quantités pour varier les nuances dans plusieurs soucoupes. De cette manière le résultat est moins monotone. Les nervures des feuilles sont réalisées avec la technique « Horinuri » . Le vert est posé entre les nervures qui restent apparentes (en négatif). On utilise aussi la technique « tarashikomi » Une couleur est ajoutée alors que la première couche de peinture est encore humide.

 

- La branche est peinte avec un mélange de rouge, de jaunes, d’indigo et de sumi (encre).

 

Image hébergée par servimg.com

 

- Il est possible d’en rester là ou de retravailler les ombres, ramener la couleur du fond sur le sujet. Délaver le sujet en le lavant à l’eau, pour ensuite le re-préciser dans les parties trop délavées. C’est un processus important pour l’œuvre entre « tension et détente » jusqu’à trouver le juste équilibre

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

- On humidifie l’ensemble puis on ajoute la couleur sur la partie foncée et on délaye avec de l’eau ensuite pour éclaircir.

 

Image hébergée par servimg.com

Ou on peint l’ensemble avec une couleur de faible densité et on lave la partie que l’on veut enlever.

Image hébergée par servimg.com 

 

On précise les pétales en katabokashi avec du gofun de l’extérieur vers l’intérieur .

Etre attentif à la superposition des pétales en commençant par ceux qui sont derrière.

Jusqu’où on allonge le gofun a son importance La partie peinte avant doit être sèche avant d’aborder la suivante. Une fois que les pétales sont peints avec du gofun, on peut remodeler avec un rose très léger.

 

Image hébergée par servimg.com

 

Les feuilles : On utilise les techniques de Horinuri et Katabokashi On ajuste et on harmonise l’ensemble avec du bleu et du jaune. Chaque feuille est poussée vers plus de réalisme.

On peut ajouter un peu de sumi ; le sumi ajoute de la profondeur aux couleurs.

La branche : On la peint en gardant une vue d’ensemble.

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

La suite dans le prochain article: les finitions aux pigments minéraux

Glossaire:

Sumi: encre

Katabokashi : dégrader sur un coté  

Horinuri : peindre entre les lignes

Tarashikomi : effet de lavis obtenu par application d'une couche de couleur sur une autre encore humide.

Gofun : pigments blanc à partir de coquillage

Suihi enogu : piments à base de terres  

Iwa enogu : pigments minéraux

Bo enogu : couleurs solides.

Yokaku : fond du motif

Merci de votre compréhension au cas où la traduction serait imparfaite.

Traduction: Priscilla Moore Valérie Eguchi et Koyo Daire

copyright Tomoki Moriyama

 

En anglais sur Nihonga100

Repost 0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 11:32

 

  Stage 25 février

Lotus et Nihonga

 

nelumbo_nucifera_k.jpg


La fleur de lotus, pousse dans la vase et se dresse hors de l’eau pour donner une fleur d’une beauté remarquable. Intact face à l’impureté, le lotus symbolise la pureté du cœur et de l’esprit. La fleur de lotus représente longévité, santé, honneur et chance.

En Orient, la fleur de Lotus est considérée comme un symbole d’épanouissement spirituel. Le lotus est enraciné dans la vase, mais dans sa croissance il aspire à la lumière et devient une magnifique fleur lorsqu’il ouvre ses pétales

Le lotus en tant que symbole puissant de l'art bouddhique a eu une grande influence sur les peuples pratiquants le bouddhisme. Cette influence est notamment présente dans les arts décoratifs traditionnels.
Plante bénéfique par excellence on la retrouve représentées sur des objets usuels, dans l’architecture et également en décoration murale et picturale.

 

 

lotus.jpg

 

Ce stage propose de découvrir le nihonga  travers la peinture du lotus.

Vous pourrez réaliser une copie sur la base de 2 de styles au choix et une interprétation plus libre alliant la feuille d’argent oxydée.

Plusieurs styles seront présentés à travers des techniques différentes.

Découvrez la technique Koroku, (des contours)  initiée parHuan Quan , un artiste chinois des 5 dynasties, qui fut une des techniques les plus représentatives utilisée dans la peinture de fleurs et d’oiseaux.

Le lotus aux contours d’or (kindei 金泥) finement soulignés, qui est un procédé partagé par le Japon et la Chine, les chinois l’ayant remis au goût du jour avec l’apport du cinabre et de l’encre.

Et un style plus largement pratiqué aujourd’hui alliant dégradés et lavis à l’opposé de la précision et dans l’esprit du mōrōtaï  (mōrō signifiant "confus","vague", "flou ").

 

Conditions:

Les matériaux et des fiches techniques sont fournis.

supports fournis (2 panneaux bois et papier japonais)

Motifs à transférer à disposition

 

Cout: 100 euros+ 30 euros adhésion annuelle

Horaires: 10h-12h30/13h30-18h

Lieu: 20 rue Louis Morard

Paris XIV (métro Alésia)

Repost 0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 10:10

Reservé aux 10/15 ans:

Stage accompagné d'une exposition.

Découvrez la culture japonaise à travers la peinture d'un motif

en peinture traditionnelle japonaise (nihonga)


loup

 

 

Les participants apprendront à

  • Préparer les pigments,
  • dégrader un fond
  • Transférer le dessin
  • Jeux de l'eau avec les pigments
  •  
  • Mercredi 28 décembre
  • coût: 38 euros

De 14h à 17h

20 Rue Louis Morard

Paris XIV

Réservations: 0609390742

_______________________

 

Le NIHONGA :

 

Nihonga (日本が) ou littéralement "Peinture japonaise » est un terme utilisé pour décrire des oeuvres peintes qui ont été réalisées en conformité avec les conventions artistiques traditionnelles japonaises.
Le Nihonga, à l'origine importé de la Chine, s’est développé comme une forme de peinture avec des styles et techniques essentiellement propres au Japon.
Dans le Nihonga, on utilise du papier japonais aux fibres longues, de la colle animale (nikawa) et des pigments à base de terres , de végétaux, de minéraux, ou de coquillages.
Poudres de mica ou de cristal, feuilles métalliques donnent également aux œuvres un aspect où la matité joue avec les scintillements.
On utilise des pinceaux traditionnels (fude) dont les manches sont en bambou et en poils d'animaux tels que le mouton, la chèvre, le raton laveur, l’écureuil, le cerf, la belette, ou encore le cheval.

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 06:54


Au cours de ce stage, je propose la réalisation d'une fleur de Camélia dans l'esprit du nihonga traditionnel.

C'est un modèle proposé par Tomoki Moriyama artiste peintre résidant à Okayama, avec qui j'échange régulièrement.

Motif floral :format 30//28cm et 2 petits formats sujet libre(12/14 cm) pour expérimenter la feuille métallique (haku) et le papier froissé (momigami) .


Vous découvrirez les différentes étapes pour la réalisation d'un motif:

- Le transfert du dessin

- La réalisation du fond

- la réalisation du motif à l'encre sumi, précédé d'exercices de trait pleins et déliés.

- la colorisation selon la méthode harinuri et bokashi

Les pigments japonais à base de terres, la colle animale (nikawa), le papier japonais, et des fiches techniques sont fournies; tous les matériaux et outils sont fournis mais si vous avez des pinceaux chinois ou japonais, vous pouvez les apporter.

Egalement, crayon gris, une gomme, un bloc à esquisse.
De la documentation est mise à disposition.

 

pivoine-copie-1.jpg

 Les places sont limitées à 5 personnes.
Le coût est de 190 euros + 30 euros d'adhésion.
Les horaires sont 10h-12h30/13h30-18h
Renseignements: 0609390742

Repost 0

Présentation

  • : Peinture japonaise - Nihonga - Etegami
  • Peinture japonaise - Nihonga - Etegami
  • : Blog qui présente mes recherches autour de la peinture japonaise, nihonga et etegami
  • Contact

Initiations au nihonga

Contenu et prochaines dates

contact:
06 09 39 07 42
Ateliers: Agora 18 Rue Aristide Briand Issy les Moulineaux

pigmentsetarts@yahoo.fr

Pages